Headless e-commerce VS e-commerce traditionnel

Headless e-commerce VS e-commerce traditionnel

27 novembre 2020
[seopress_breadcrumbs]
Le monde se précipite comme une voiture de sport difficile à attraper ou même à repérer. Ce qui semblait impossible hier, est un standard aujourd’hui. Et le monde du commerce électronique évolue également : la concurrence se développe rapidement, tout comme les exigences des clients .

Il ne s’agit plus seulement d’offrir le bon produit au bon prix, les gens tiennent compte de beaucoup plus de facteurs avant d’acheter quoi que ce soit en ligne. Et une excellente expérience utilisateur est parmi les plus importantes.

L’expérience utilisateur comprend des éléments tels que la vitesse de chargement des pages, la navigation, l’intuitivité, le respect de pratiques de conception, etc. Et ces choses-là sont strictement liées à l’approche de la création ou de la construction de boutiques en ligne.

Pendant longtemps, l’approche traditionnelle a été le seul choix, mais heureusement elle a changé avec l’arrivée des « headless ». Et aujourd’hui, plongeons dans une comparaison entre le headless e-commerce et le commerce électronique traditionnel.

Qu’est-ce que le headless e-commerce ?

Le « headless » est un concept entièrement nouveau de déconnexion du front-end et du back-end, de sorte que ces deux couches soient séparées mais synchronisées l’une avec l’autre.

Cette approche peut être utilisée non seulement pour les sites Web ou les blogs d’entreprise, mais également pour des solutions plus complexes telles que le commerce électronique. Dans ce dernier cas, qui fait l’objet de cet article, il est possible de créer un front-end personnalisé (également appelé vitrine) sans avoir à créer l’ensemble de la boutique en ligne à partir de zéro.

En d’autres termes, « headless » est un concept de séparation du back-end de l’interface utilisateur, tout en les connectant via l’API (Application Programming Interface). Parce que le contenu et la conception sont séparés de la couche logique et fonctionnelle, les propriétaires de boutiques en ligne peuvent se concentrer sur le développement des interactions avec les clients sans se soucier de briser les fondations du magasin, comme le traitement des paiements ou les bases de données.

Le headless e-commerce vous aide à gérer efficacement le contenu et vous donne la possibilité de le distribuer sur n’importe quel canal, ce qui ne serait pas possible dans le commerce électronique traditionnel. Par conséquent, il vous offre une flexibilité et un contrôle complets du contenu, du code personnalisé, de l’interface et des modèles – tout cela dans un seul environnement.

Le CMS traditionnel ne prend pas en charge l’affichage du contenu sur divers appareils, il a donc créé le besoin d’un CMS plus sophistiqué qui ne limitera pas les possibilités et les options d’affichage du contenu. En d’autres termes, les modifications apportées au front-end ne devraient pas affecter le back-end, car cela coûte du temps et de l’argent aux propriétaires de magasins et rend tout le processus de modification risqué.

Pour rendre cela possible, le headless e-commerce utilise l’API. Grâce à lui, le contenu est disponible pour n’importe quel canal ou appareil afin que vous puissiez créer votre site Web ou votre application mobile en utilisant les technologies de votre choix, ce qui le rend plus évolutif et flexible.

Le headless e-commerce vous permet de créer et de concevoir des points de contact client personnalisés tels que des formulaires, des pages de produits, des pages de paiement ou tout autre élément avec lequel les clients interagissent.

Avantages

  • Possibilité d’intégration avec n’importe quel système (par exemple Shopify, Saleor) sans avoir besoin de créer une boutique en ligne à partir de zéro.
  • Grande amélioration de l’expérience utilisateur grâce à la flexibilité de la conception du front-end.
  • Risque minimal de rupture de magasin lors de changements techniques.
  • Faire des changements (comme résoudre des problèmes de performances ou mettre en œuvre de nouvelles fonctionnalités) est plus rapide que dans le cas des sites e-commerce traditionnels.
  • L’approche « headless » peut être appliquée à n’importe quelle boutique en ligne, indépendamment de sa lourdeur de contenu ou du nombre d’intégrations diverses.
  • Il est facile de faire des changements quotidiens, de tester de nouvelles solutions et fonctionnalités et d’optimiser le magasin.

Exemples de plate-formes e-commerce headless : BigCommerce, Commerce électronique Magento 2, Saleor, Selz, Shopify Plus…

JAMstack dans le e-commerce headless

Si vous recherchez le meilleur moyen de créer un magasin « headless », JAMstack peut être votre choix. C’est une pile technologique composée de :

  • J avaScript
  • A PI
  • M arkup

D’où son nom, JAM stack.

JavaScript est responsable de la gestion de la programmation dynamique pendant le cycle de demande / réponse.

Les API sont réutilisables et chargées de gérer toutes les fonctions côté serveur ou actions de base de données.

Le balisage est responsable de la couche de présentation et est généralement construit avec des générateurs de sites statiques (comme Gatsby, par exemple).

Qu’est-ce qu’un commerce électronique traditionnel ?

Contrairement au headless e-commerce, dans le commerce électronique traditionnel, les couches front-end et back-end ne sont pas séparées les unes des autres. Par conséquent, tout changement sur le front-end nécessite de considérer au préalable le back-end car ces deux couches sont dépendantes l’une de l’autre. De plus, ces modifications ne peuvent pas être apportées en temps réel – toute modification peut nécessiter une courte pause technique.

Outre les modifications intentionnelles, une boutique en ligne nécessite parfois une maintenance en raison d’erreurs ou de problèmes de performances. Les deux ont ainsi besoin de pauses techniques avant que la boutique en ligne ne redevienne pleinement opérationnelle.

Au lieu de conceptions personnalisées comme dans le cas du « headless », l’approche traditionnelle consiste généralement à utiliser des modèles prédéfinis. Bien que leur configuration et leur exécution soient relativement faciles, les options de personnalisation sont généralement strictement limitées. Par conséquent, la plupart des magasins en ligne semblent ordinaires et pareils les uns aux autres, ce qui se traduit par des taux de rebond élevés et de nombreux paniers abandonnés.

Il n’est pas surprenant que cela se produise car les clients et les visiteurs recherchent une expérience plus que satisfaisante d’achats en ligne. Les magasins en ligne qui prétendent être personnalisés et uniques sont généralement voués à l’échec à long terme. Et c’est pourquoi la personnalisation est le plus grand défi de l’approche traditionnelle du commerce électronique.

Un autre problème est que le risque de ralentissement de la boutique ou de panne augmente avec la boutique en ligne elle-même. Plus la base de données ou le nombre de produits est volumineux, plus il est difficile et exigeant de maintenir et d’optimiser l’ensemble de la plateforme.

Ajoutez à cela un temps de mise sur le marché assez long et des coûts de développement élevés, et vous obtenez une raison pour laquelle les marques ont commencé à rechercher d’autres solutions pour créer leurs boutiques en ligne et mieux façonner les expériences en ligne pour leurs clients.

Cependant, le commerce électronique traditionnel a ses avantages.

Avantages

  • L’ajout de contenu via un tableau de bord d’administration intuitif est relativement simple et rapide.
  • Thèmes intégrés, modèles standard et plugins utiles.
  • La modification des paramètres de base tels que les couleurs du thème ou la typographie ne nécessite pas de compétences en programmation.
  • Une technologie / solution à maintenir au lieu de deux.

Exemple de plate-formes de e-commerce traditionnelles : Open Source Magento, OpenCart, PrestaShop, Shopify, WooCommerce…

Headless e-commerce VS e-commerce traditionnel : quels différences ?

Après vous être familiarisé avec le commerce électronique sans tête et traditionnel, leurs définitions et leurs avantages non liés au dictionnaire, il est temps d’examiner les principales différences. Cela vous aidera à prendre une décision plus éclairée sur le choix de l’un d’entre eux.

Adaptabilité et flexibilité

  • E-commerce headless

Les développeurs front-end aiment la liberté offerte par le headless e-commerce – les possibilités d’apporter des modifications sont illimitées. Qu’il s’agisse de créer un nouveau formulaire et de le styliser ou de créer une page de produit entièrement personnalisée, un développeur front-end peut y arriver. Vous voulez reconstruire l’intégralité du front-end sans toucher ni affecter le back-end ? C’est également possible.

  • E-commerce traditionnel

Les options pour personnaliser les boutiques en ligne traditionnelles sont limitées. Et si certaines choses sont réalisables, il n’est pas possible d’apporter des modifications au front-end sans modifier le code sur le back-end.

Développement front-end

  • E-commerce headless

Grâce au découplage de la couche frontale de la couche principale, le headless e-commerce donne aux développeurs frontaux la liberté de créer une expérience utilisateur à partir de zéro, en fonction des objectifs commerciaux de la boutique en ligne particulière. C’est possible car au lieu de s’occuper des bases de données ainsi que des modifications front-end, tout ce dont ils ont besoin est de maintenir la connexion API. C’est une énorme distinction par rapport au commerce électronique traditionnel.

Cependant, cela a un prix. Les développeurs frontaux et les autres personnes responsables de la conception des pages produits ou des pages de destination, comme les spécialistes du marketing, doivent créer ces conceptions à partir de zéro. Et pour chaque projet de commerce électronique, faire le lien entre la conception et l’expérience utilisateur est tout un défi.

  • E-commerce traditionnel

Étant donné que les magasins en ligne créés avec l’approche traditionnelle sont monolithiques, les parties front-end et back-end dépendent les unes des autres. Par conséquent, les développeurs frontaux rencontrent certaines limites. Toute modification de l’aspect visuel du magasin nécessite également la modification du code, de la base de données et de la plate-forme front-end.

Il n’y a presque pas de liberté – aller trop loin dans les personnalisations peut conduire, entre autres, à perdre la garantie du fournisseur de solutions de commerce électronique.

Personnalisation et customisation

  • E-commerce headless

Les propriétaires de boutiques en ligne qui ont décidé d’adopter une approche « headless » ne sont pas obligés d’utiliser des thèmes prédéfinis pour créer une expérience utilisateur unique. C’est parce qu’il n’y a pas de couche front-end à personnaliser – elle doit être construite à partir de zéro. Il donne ainsi au propriétaire de la boutique en ligne, une liberté totale pour personnaliser votre magasin et le personnaliser en cas de besoin.

  • E-commerce traditionnel

Opter pour le commerce électronique traditionnel signifie avoir des possibilités limitées de personnalisation et de personnalisation. Cependant, les paramètres de base tels que la palette de couleurs ou la typographie sont relativement faciles à modifier, même sans compétences en programmation.

Bien sûr, vous pouvez créer un thème WooCommerce ou Shopify personnalisé avec les mains des développeurs. Mais ce n’est pas comme si cela rendrait tout possible – vos options de personnalisation seront encore limitées.

Est-il possible de passer d’un site e-commerce traditionnel à un site headless e-commerce ?

La réponse est oui, mais à une condition principale : la plate-forme de commerce électronique que vous utilisez doit fournir une API.

De cette façon, plus tard, vous pouvez connecter la vitrine personnalisée créée au back-end responsable du fonctionnement de votre boutique en ligne.

Cependant, vous devrez également choisir une technologie pour créer une vitrine personnalisée au-dessus de votre plate-forme traditionnelle. Dernièrement, les générateurs de sites statiques comme Gatsby ou Next gagnent en popularité, vous voudrez peut-être envisager de choisir l’un d’entre eux.

Ceci peut vous intéresser
Comment utiliser Gatsby.js pour créer un site e-commerce ultra-rapide

Comment utiliser Gatsby.js pour créer un site e-commerce ultra-rapide

Sites statiques et serveurs Web Le premier Internet était constitué de sites statiques. Chaque page consultée par un visiteur était représentée par une page HTML différente. Chaque utilisateur qui a visité un site a vu le même contenu que tout le monde. Un peu plus...

Pin It on Pinterest