ASTUCE : cet article regorge de listes de contrôle pour vous aider à créer une base formidable qui vous accompagnera dans votre projet d’application mobile. Si vous envisagez vraiment de créer une application, préparez-vous déjà à faire un travail sérieux.

L’une des principales raisons de créer une application est que 21% des milléniaux (génération Y) ouvrent une application plus de 50 fois par jour. Il n’est donc pas étonnant que les entreprises cherchent à adopter le train en marche.

Décider de créer une application mobile est facile – mais à quel point est-il facile de la mettre en place une et d’en faire une entreprise durable ?

Étape par étape, passons en revue les questions les plus importantes avant même de payer quoi que ce soit.

Votre idée d’application mobile est-elle encore bonne ?

Créer son application mobile

42% des faillites de petites entreprises sont la conséquence de l’absence de besoin du marché.

Il faut donc être honnête ici. Qu’est-ce qui vous fait penser que votre idée est assez bonne pour la faire durer au moins 5 ans ?

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas là pour vous décourager, en fait c’est totalement l’inverse. Mais si vous décidez de créer une application simplement parce que vous voulez la créer, et non parce qu’elle a une valeur ajoutée pour quelqu’un, cela montre déjà une faiblesse au niveau du concept et vous risquez de perdre beaucoup de temps, d’argent, d’énergie, et vous vous sentirez misérable, épuisé, etc.

Heureusement, vous pouvez éviter cela assez facilement.

Quelle est la valeur de votre application mobile ?

Créer son application mobile

Vous ne pouvez pas créer le besoin. Vous ne pouvez qu’utiliser l’existant.

… a dit quelqu’un, et il avait bien raison.

La valeur est la réponse à un besoin et plus le besoin est profond, plus la valeur d’une réalisation est grande.

N’oubliez pas que les gens ont des besoins latents qui n’ont jamais changé depuis que nous existons.

Nous voulons tous:

  • nous sentir bien
  • bien paraître
  • nous sentir important
  • nous sentir à l’aise
  • être heureux
  • être aimé
  • nous amuser
  • avoir raison
  • être attrayant
  • faire de l’argent
  • être productif
  • se mettre à l’abris des aléas de la vie
  • faire attention

Par conséquent, tout ce que vous avez à faire est de répondre à l’un des besoins mentionnés.

Alors, votre application :

  • Fournit-elle du divertissement ?
  • Résout-elle n’importe quel problème ?
  • Facilite-t-elle la vie ? (rapidité, sécurité, praticité…)
  • Augment-elle le statut social ?
  • Rend-t-elle les gens plus attrayants? Plus de droits ? Plus intéressants ?
  • Les fait-elle se sentir mieux dans leur peau ?
  • Améliore-t-elle leurs connaissances ou leurs compétences ?
  • Les fait-elle se sentir mieux que les autres ?

En résumé, quelle est la raison ultime pour laquelle quiconque devrait utiliser votre application ?

L’auditoire

Créer son application mobile

Pour trouver les bons clients potentiels, vous pouvez utiliser quelques questions utiles :

  • Qui souhaitez-vous voir utiliser votre application ?
  • Sont-ils vos clients actuels ? Ou quelqu’un d’autre ?
  • Avez-vous une certaine démographie en tête ?
  • Les connaissez-vous vraiment ?
  • Avez-vous rencontré l’un d’entre eux ?
  • Ou en avez-vous seulement entendu parler ?
  • Sont-ils populaires dans la société ?
  • Que font-ils pour vivre ?
  • Combien gagnent-ils ?
  • Pouvez-vous décrire leur routine quotidienne ?

Vous devez également définir approximativement le nombre de personnes qui utiliseront votre application pour vérifier si le marché est suffisamment important pour générer un revenu stable.

  • Votre application est-elle pour tout le monde ou juste pour un créneau spécifique ?
  • S’agit-il d’une application B2C, B2B ou B2E ?
  • Si c’est pour tout le monde, qui tenterez-vous de convaincre le plus? (Vous devez aller plus loin que « les plus riches »).
  • Où pouvez-vous trouver vos clients potentiels?
  • Combien d’entre eux pouvez-vous atteindre?
  • Pouvez-vous en mesurer le nombre approximatif (ou de préférence exact) ?
  • Combien de personnes ont le problème que vous souhaitez résoudre?
  • Comment allez-vous connaître ce nombre ?

Maintenant, vérifions s’ils recherchent une amélioration :

  • Qu’est-ce qu’ils utilisent maintenant pour résoudre le problème que vous souhaitez résoudre ?
  • Que manque-t-il à la solution actuelle ?
  • Qu’y a-t-il de trop dans la solution actuelle ?
  • Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?
  • Que pourraient-ils éventuellement utiliser à l’avenir ?
  • Pourquoi changeraient-ils d’avis et commenceraient-ils à utiliser votre application ?
  • Pourquoi changeraient-ils d’avis et arrêteraient-ils d’utiliser ce qu’ils utilisent maintenant ?
  • Qu’avez-vous à offrir de mieux/différent pour les pousser à changer ?

Et d’autres questions utiles pour approfondir:

  • Comment font-ils leurs achats ? (Préfèrent-ils épargner ou acheter émotionnellement, acheter plus que nécessaire, ne craignent pas de payer trop cher, recherchent des produits gratuits, veulent acheter pour être sophistiqués, se soucient de l’amélioration de soi, etc.)
  • Quels autres problèmes rencontrent-ils chaque jour ?
  • Pouvez-vous repérer un autre besoin ou une amélioration de leur vie quotidienne qui n’est pas lié à votre application ?
  • Comment pourriez-vous les aider dans d’autres domaines que votre application ?
  • Votre application exploitera-t-elle leurs émotions ou leur logique ?
  • Pouvez-vous leur apporter quelque chose de nouveau ou améliorer ce qui existe ?
  • Cela les aidera-t-il à sauver quelque chose ou à gagner quelque chose ?
  • Cela les aidera-t-il à mieux paraître ou à éviter de « mal paraître » ?

Enfin, pouvez-vous vous tenir à côté de ces personnes et dire :

Je sais exactement ce que vous vivez et c’est pourquoi j’ai créé cette application, pour que vous n’ayez plus à penser à (mettre le problème ici).

Recherche sur la concurrence

Créer son application mobile

Vous devez également vérifier s’il existe déjà une application qui ressemble exactement à la vôtre.

  • S’il existe une application comme la vôtre, pourquoi les gens l’utilisent ?
  • Pourquoi l’aiment-ils ? Ou qu’est-ce qu’ils n’aiment pas ?
  • Pourquoi les autres ne l’utilisent pas ?
  • S’il n’y a pas d’application comme la vôtre, pourquoi ?
  • Quelqu’un a-t-il essayé quelque chose de similaire et échoué ?
  • Pourquoi a-t-il échoué ?
  • Qu’est-ce qui pourrait mal se passer ?

Si vous voyez qu’il y a une place pour l’amélioration et que vous pouvez faire la même chose que les autres, mais d’une meilleure manière, vous augmentez donc vos chances d’attirer l’attention.

  • Qu’est-ce qui est différent dans votre application ?
  • Votre navigation ou votre interface est-elle plus simple ?
  • Avez-vous plus de fonctionnalités personnalisées ?
  • Votre soutien est-il meilleur ?
  • Est-ce que cela permet de nouvelles possibilités ?
  • Quelles possibilités ? Sont-ils tentants ou assez importants ?
  • Cela améliore-t-il l’expérience globale ?
  • Peut-elle être utilisée sur plus d’appareils ?
  • Est-elle plus rapide?
  • Peut-on travailler hors ligne?
  • Est-elle moins cher ?
  • Pourquoi les gens peuvent-ils ne pas vouloir payer pour votre application ?
  • Pourquoi les gens pourraient ne pas être intéressés par votre application ?
  • Comment comptez-vous faire passer le mot ?
  • Etc.

La concurrence est-elle bonne pour moi ?

S’il y a une concurrence, il y a probablement aussi une adéquation produit-marché – votre idée est donc correcte.

Vérifiez les performances de vos concurrents, vous trouverez peut-être des données très intéressantes sur la façon dont ils génèrent du trafic sur leurs sites Web, où ils font de la publicité, à quoi ressemble la structure de leur équipe et comment ils se débrouillent financièrement.

Dois-je être le premier sur le marché ?

Non, mais vous devez être le meilleur.

Être le meilleur ne signifie pas que vous devez battre vos concurrents dans n’importe quelle discipline, mais vous devez être le numéro un dans un créneau spécifique ou pour un type de client spécifique.

Modèle d’affaires

Créer son application mobile

Votre modèle commercial est quelque chose que vous devez corriger avant de commencer le développement.

La question la plus importante est :

  • Votre application vaut-elle de l’argent ?

En d’autres termes, le problème que vous souhaitez résoudre est-il suffisamment important pour que les gens paient pour le résoudre ?

Vous devez également décider si votre application sera gratuite, freemium ou payante ?

Pensez à la monétisation via des publicités ou des achats intégrés, car tout dépend de ce que vous recherchez et que vous souhaitez réaliser.

Attention également à ceci :

  • Combien votre public est prêt à payer ?
  • Combien paient-ils maintenant pour une application similaire ou d’autres ?
  • Paient-ils vraiment ou finalement utilisent-ils uniquement des apps gratuites ?

Ainsi, vous ne vous écartez pas du marché ou ne vous sous-estimez pas.

Si vous pensez à un produit gratuit comme un moyen de rendre les gens accro afin qu’ils paient pour votre version premium, vérifiez :

  • Qu’est-ce que vous pouvez réellement donner gratuitement ?
  • Est-ce suffisant pour demander de payer plus tard ?
  • Comment allez-vous motiver ou persuader les gens d’opter pour une version payante ?

N’oubliez pas qu’un plan d’affaires est l’une des premières choses que votre investisseur demandera. Sans le plan, ils pourraient ne pas vous prendre au sérieux. Ils peuvent penser que votre idée n’est que votre souhait, vous devez donc leur montrer que vous savez ce que vous faites, et qu’il a un réel plan pour gagner de l’argent derrière.

Enfin, une fois fixé, vous pouvez vous trouver un sponsor ou un investisseur. Lorsque vous le faites, il est temps de faire des achats sérieux.

Vous souhaitez créer une application mobile ?
N’hésitez pas à utiliser ces outils :

Résumé

Comme vous pouvez le voir, vous avez beaucoup à faire avant de commencer le développement de votre application. Faites vos devoirs, faites des entretiens avec des clients potentiels. Vous pouvez leur montrer juste un prototype de l’application esquissée dans votre bloc-notes, mais assurez-vous d’obtenir les précieux commentaires de l’extérieur.

Maintenant faisons bouger les choses et donnons vie à votre application dans la partie 2 – UX et UI. À suivre.

Librement traduit de l’anglais : PagePro

Epinglez moi !

Pin It on Pinterest