Vous avez peut-être fait le choix de développer un blog dans votre stratégie de contenu. Simple sur le papier, il n’en reste pas moins tactique à mettre en place et surtout à faire vivre pour en tirer des avantages.

Nous avons regroupé ci-dessous, 9 astuces à garder en tête pour être sûr d’être efficace dans sa production de contenus.

1. Rédigez du contenu utile

Ce point parait idiot, et pourtant pas tant que ça. La première question que vous devez vous poser avant d’écrire est la suivante : mon article va-t-il apporter des réponses à plusieurs personnes ? Si la réponse est “oui”, vous êtes sur la bonne voie.

La recherche sur Internet est désormais un réflexe. Fini le temps où il fallait attendre la réponse à nos questions pendant des jours, des mois, des années… sans parfois même ne la trouver. Fini également les longues minutes de recherche dans les manuels, qui n’étaient d’ailleurs pas forcément à jour. Aujourd’hui internet et notamment Google permettent l’instantanéité et l’accès à la connaissance en quelques clics, n’en déplaise à certains.

Et c’est ce même Google qui pourrait bien vous donner un coup de main en termes de référencement si votre sujet est pertinent. Pour faire simple, plus votre site/blog contient des éléments de réponses susceptibles aux questions des internautes, plus Google fera en sorte de les rediriger vers vous.

Pensez donc à la pertinence et à l’utilité des sujets à développer pour les visiteurs.

2. Rédigez du contenu pour votre persona

Les objectifs du marketing de contenus sont notamment d’être mieux référencé, et donc de gagner en visibilité, et donc par conséquence, d’attirer de nouveaux clients et prospects.

Quoi de mieux que de bien connaître sa cible, pour être certain de produire du contenu pertinent qui pourra la transformer en clientèle potentielle ? Vous devez en effet faire en sorte que les internautes qui cliqueront sur votre article, fassent partie des personnes à toucher pour multiplier vos chances de les convaincre et d’établir un premier contact.

Afin de mieux connaître votre cible et ainsi mieux orienter vos contenus, nous vous invitons à réfléchir et construire un persona. Ce personnage fictif reprendra tous les traits et les caractéristiques de ce que pourrait être votre cœur de cible. C’est un exercice certes fastidieux, mais qui vous donnera une ligne de conduite à adopter.

Enfin, et si vous êtes en panne d’inspiration, commencez à rechercher sur Google les premières questions que vous avez imaginé de la part de votre cible. Vous trouverez très certainement des articles/contenus qui traitent de près ou de loin le sujet ET de nombreuses questions subsidiaires qui en découlent. Il n’y a aucun mal à effectuer ce type de recherches pour voir ce qui a déjà été fait et vous inspirer. Google est sans fin, ce serait bête de s’en priver.

3. Rédigez du contenu durable

Lorsque vous avez bien en tête votre persona, ses problématiques et le type de réponses que vous pouvez lui apporter, 2 solutions s’offrent à vous :

  • Vous rédigez un article sur un sujet actuel (événement, buzz, actualité, etc.) et vous pouvez générer beaucoup de trafic sur un temps limité
  • Vous rédigez un article un peu moins “chaud”, dont le contenu n’est pas temporaire et qui générera sûrement moins de flux direct, mais sur le plus long terme

Bien évidemment, si le “moment t” vous offre un sujet brûlant dont vous êtes capable de parler et auquel vous apporterez des réponses, alors autant en profiter.

Mais si ce n’est pas le cas, privilégiez toujours les sujets dont les informations contenues peuvent être lues et utilisées dans les semaines, mois voir années à venir. Cela permettra comme on l’a dit de générer des visites plus durablement, d’être utilisable sans limite dans le temps (on pense notamment au partage sur les réseaux sociaux par vous ou toute personne intéressée), d’éduquer les nouveaux lecteurs et de renforcer votre image d’expert.
Évidemment, ce contenu reste à mettre à jour dès que possible si des changements ou évolutions apparaissent à son propos. Si votre contenu est obsolète, votre crédibilité peut en pâtir.

4. Rédigez des contenus longs

Plus le contenu est long, plus Google sera sympa avec vous et le mettra en avant sur son moteur de recherche. Google interprète le contenu long comme une source pertinente d’informations, car plus susceptible de contenir un maximum de détails et d’être complet.

C’est très certainement ce que peuvent se dire également les lecteurs. En voyant un long article, ils savent qu’avec cette unique source, ils pourront potentiellement trouver toutes les réponses à leurs questions autour d’une même thématique.

Mais attention quand on dit long, c’est en fait long ET DE BONNE QUALITÉ ! La quantité ne remplacera jamais la qualité, et ça, vos lecteurs le savent. Le contenu doit rester pertinent, bien écrit et à jour.

Si votre article est autant quantitatif que qualitatif, alors ce sera un élément en votre faveur pour transformer les visiteurs en clients potentiels.

5. Rédigez des titres accrocheurs

On ne vous apprend rien en évoquant ce point, et pourtant, le titre d’un article n’est pas toujours la partie la plus soignée et représentative du travail qu’il y a derrière. Et pour cause, il n’est pas rare de donner un nom à son article précipitamment avant sa publication… grave erreur.

L’objectif de votre titre d’article est multiple :

  • qu’il soit simple et concis (allez droit au but sans en faire trop, le lecteur doit comprendre en quelques mots ce dont va clairement traiter l’article)
  • qu’il soit compris de tous (évitez le jargon et les termes trop techniques, adoptez le vocabulaire qu’utilise votre cible)
  • qu’il soit accrocheur (jouez sur les mots, créez des ressenties chez le lecteur comme le suspens, la surprise, la provocation…)
  • qu’il démontre les bénéfices de votre article

6. Rédigez du contenu sous forme de liste

Oups, c’est totalement ce que l’on est en train de faire. Et pour encore plus d’efficacité, faites en sorte que cette liste soit chiffrée. Par exemple : “Les 12 raisons de…”, “3 idées reçues sur…”, etc.

Mettre un chiffre dans le titre de votre article permet dans un premier temps au lecteur d’avoir une idée sur la longueur du contenu et de savoir s’il est adapté au temps qu’il a devant lui (certes, cela dépendra également de la façon dont les points sont développés à l’intérieur). Mais c’est une typologie d’articles qui s’annonce simple à lire, avec des idées clairement énoncées et organisées.

De part sa clarté, notamment de présentation, il présente également l’avantage de pouvoir y piocher plus facilement seulement les informations qui nous intéressent, sur un point précis par exemple. Selon le sujet développer, ce type d’article peut également s’apparenter à une to-do list à suivre pour un projet. Il évite au lecteur de chercher par lui-même les étapes à respecter et offre directement toute la check-list à respecter. Croyez-nous, ils apprécieront.

Malgré tout, malgré la qualité et l’intérêt de ce type de contenu, sachez que ça ne sera pas celui qui vous permettra le plus de transformer les lecteurs en clients potentiels.

7. Rédigez selon un plan d’action cohérent

Afin de faire vivre votre blog et d’en faire un outil persuasif, il est important que vous mettiez en place une stratégie concernant votre façon de publier.

Comme pour les réseaux sociaux, le mieux, est d’élaborer un calendrier éditorial permettant d’avoir une vision à plus ou moins long terme de ce qui sera posté ; tout en gardant une trace des sujets déjà abordés.

Publier de façon logique permettra d’une part de vous assurer de toucher la cible que vous souhaitez, sans risque de vous égarer, mais aussi de faire en sorte que Google vous considère comme une source fiable. En publiant fréquemment, sur des thématiques liées et pertinentes, Google vous mettra en valeur puisque vous serez identifié comme expert.
Choisissez le support qui vous convient le mieux pour construire votre planning de publication, le plus important étant de le respecter et de le tenir à jour.

Une fois de plus, ce n’est pas parce que vous publiez frénétiquement que vous allez améliorer votre référencement ou votre nombre de visites. L’important est la régularité et la qualité.

8. Rédigez du contenu réutilisable sur d’autres supports

Si vous prenez la peine de rédiger des articles qualitatifs, autant les faire vivre et les exploiter le plus longtemps que possible. Différentes manières s’offrent à vous.

Bien évidemment, le partage de votre contenu sur les réseaux sociaux est désormais indispensable et reste une manipulation à la portée de tous. Mais vous pouvez aller plus loin, en transformant carrément le support par lequel vous allez transmettre vos informations.

Transformez vos articles en supports variés. Partez des éléments que vous avez identifiés pour rédiger votre article pour en constituer un livre blanc, un guide, etc.

Chez http5000 nous avons également décidé de le transformer en format vidéo pour YouTube par exemple. Identifiez les sujets qui se prêtent le plus à la vidéo, ré-écrivez un bref scénario avec les éléments clés, et donnez la parole à un membre de votre équipe. Le fait de voir une personne s’exprimer sur le sujet, avec un langage plus “parlé” peut toucher une plus grande audience. Et surtout, laissez part à votre créativité !

9. Rédigez des articles de synthèse

Si votre blog aborde les mêmes thématiques sous plusieurs angles, aspects, et types d’informations… n’hésitez pas à tout regrouper dans une synthèse.

Cette technique s’inscrit totalement dans “l’objectif d’articles longs” qui prouveront votre expertise. En effet, avoir un tas d’articles relatif à une même problématique est géniale, puisque cela signifie que le lecteur peut trouver l’information qu’il souhaite dans votre blog.

Mais pourquoi ne pas faire fructifier tout ça et créer en plus, un article synthèse de toutes les informations ? Alors certes, il aura peut-être des allures de guide et peut paraître un peu indigeste, mais il deviendra finalement une référence pour le thème.

De votre côté, ce type d’article demande du travail, mais une bonne partie du contenu est déjà là, sous vos yeux. C’est même probablement vous qui l’avez écrit. Vous n’avez donc plus qu’à identifier les articles pertinents, en extraire les points clés et les insérer, avec logique, dans la synthèse.

Prenez soin de bien construire cet article qui va certainement être dense. Il est important qu’il soit clair et qu’on puisse s’y retrouver pour ne pas décourager le lecteur.


Vous avez désormais toutes les cartes en main. Essayez de vous organiser autour de ces 9 points stratégiques pour créer ou faire évoluer votre stratégie de contenu. Ils demanderont certainement beaucoup de réflexion, mais vous permettront d’avoir de solides bases pour ensuite produire des articles rentables.

9 astuces simples pour optimiser son contenu de blog

Pin It on Pinterest